Même si la question globale du monopole de Microsoft n’est plus d’actualité depuis une dizaine d’année avec l’apparition des tablettes et smartphone, elle peut toutefois se poser en entreprise au niveau des différents services du SI.

L’arrivée des tablettes amène une nouvelle manière d’accéder à l’information. Le Windows PC en pâti et donc Windows avec sur la partie annuaire, Active Directory reste le leader incontesté avec une part de marché quasi totale. (95% des sociétés du Fortune 1000 et 90% des sociétés en France)

Source : Horace Dediu d’Asymco (tweet)

 Serveur d’annuaire

Il est loin le temps des années 1990 avec ses différents OS et annuaire : Novell Netware, Samba, Openldap et autres. En ces temps, on parlait plus de LDAP que d’Active Directory qui d’ailleurs n’en est qu’une implémentation à la sauce Microsoft (ne respectant pas la RFC 4511 – Lightweight Directory Access Protocol (LDAP): « The Protocol »)

L’avenir semble toutefois sourire à Microsoft sur l’identité as a service (IDaaS) qui va tendre à se développer dans le futur et dont Microsoft reste visionnaire avec son offre Microsoft Azure.

Les concurrents semblent par ailleurs nombreux mais le poids des grosses entreprises comme IBM ou Microsoft devraient influencer la donne.

Source : Gartner 2015

Messagerie

C’est le domaine ou Microsoft n’est vraiment pas leader.

Surtout comme dans la partie précédente où les tablettes et les smartphones ont envahi notre quotidien. On considère maintenant que 51% des mails sont lus sur un mobile.

Quand on parle réellement de client de messagerie sur un poste de travail, effectivement Outlook reste le client préféré en entreprise mais avec lehomeworking et les objets connectés, cette tendance est nettement en baisse

Outils collaboratifs

Le rachat en 2012 de Yammer n’a pas permis à Microsoft de devenir un leader dans ce domaine globalement dirigé par IBM et Jive.

Pourtant, les grandes entreprises ont pratiquement toutes mise en place des serveurs Sharepoint mais généralement le ressenti utilisateur est très mauvais du fait de l’utilisation inadéquat de la plate-forme.

Sharepoint n’est pas réellement une solution collaborative.

Et pour combler ces lacunes, les entreprises se tournent vers des solutions plus innovantes tel que Jive pour le partage de connaissance / blog en mode web 2.0.

Et dans ce domaine, Microsoft reste à la traine.

Conclusion

Microsoft a su imposer une brique essentielle à son système qu’est l’AD pour étendre ou conserver son hégémonie toutefois dans de nombreux autres domaines, il reste sur le banc du terrain malgré une volonté affichée de progression.

Source : https://www.linkedin.com/pulse/peut-on-se-passer-de-microsoft-en-entreprise-thomas-le-parco

Imprimer

Partager cet article