Société Générale

À sa création, la banque est le premier poids lourd de la banque française. Elle est fondée par un groupe d’industriels (dont Paulin Talabot qui en fut le premier directeur) et la famille Rothschild sous le Second Empire, le , « pour favoriser le développement du commerce et de l’industrie en France ». Le premier président de la banque est l’influent industriel Eugène Schneider (1805-1875), suivi par Guillaume Deninger, dit Denière, puis par l’Écossais Edouard Blount. La banque développe alors son réseau de manière importante en France, pour posséder un total de 32 postes en province en 1870 dont 15 à Paris[réf. nécessaire]. L’année suivante, la Société générale ouvre un bureau à Londres.

Partager
Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+